Pain d’épices « à la manière du petit clos » (Manthelan)

Ingrédients :

  • 150g de café ou de thé,
  • 220g de miel,
  • 210g de farine dont 150g de seigle (à privilégier) et au choix 60g de sarrasin ou de froment,
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium,
  • 1 bonne cuillère à café d’épices de votre choix,
  • 100g de raisins secs macérés dans du café, thé ou boisson des Antilles ou de cerneaux de noix hachés ou d’écorces d’oranges confites (ou citrons, figues, dates…).

Préparation :

  1. Faire chauffer le thé ou le café suffisamment pour dissoudre le miel que vous y verserez, mélanger. Cette opération peut être faite la veille pour un bon refroidissement.
  2. Dans un saladier, mettre la farine, les épices, le bicarbonate, mélanger puis verser la boisson préparée précédemment en tournant pour obtenir une pâte homogène. Cette dernière ne doit pas être trop liquide.
  3. Dans un moule, badigeonné d’huile de noix ou de noisettes, verser le contenu du saladier.
  4. Poser les fruits sur la pâte et mélanger délicatement avec une petite cuillère. Dès que les fruits sont enrobés de pâte, cesser de remuer.
  5. Allumer le four thermostat 5, attendre 5 minutes puis enfourner pour 1h précisément.
  6. Extraire le gâteau du moule et enrober de film alimentaire.

Ne vous précipitez pas pour la dégustation, un pain d’épices frais est décevant car il a besoin de temps, comme le fromage, de se faire.

Soyez patient, n’hésitez pas à le mettre au congélateur une dizaine de jours. Ce séjour affinera davantage toutes les bonnes petites choses qui se trouvent à l’intérieur.

Lorsque vous déciderez de le consommer, le sortir et attendre 1 à 2 jours pour que le miel transpire.

Et alors là, découper en fine tranches, vous verrez que la vie est douce et que l’abeille a quelque chose à nous transmettre de la conscience du monde.

Camille